En juillet c’est parti ! La récolte des légumes de conservation commence. L’ail est l’un des premiers sur la liste. Voici comment bien le garder.

Ail épluché - F. Marre - Rustica

La récolte de l’ail

L’ail est à maturité, prêt à être arraché, quand deux tiers des feuilles sont sèches. Si vous vous y prenez trop tôt, la conservation sera courte ; trop tard, vous ne pourrez pas réaliser de bottes car les tiges, très sèches, casseront facilement.

Le séchage de l’ail

Profitez d’une belle journée sèche et ensoleillée. Si le soleil n’est pas brûlant, vous pouvez laisser votre récolte sécher quelques jours sur place. Si le soleil est très fort, répartissez-la dans des cagettes et emmenez-la dans un lieu un peu ombragé. En outre, quand le temps devient pluvieux, il est plus pratique de rentrer les cagettes à l’abri. Pour garder l’ail longtemps, il doit sécher deux à trois semaines dans un endroit sec et ventilé.